Fondation Chirurgiens suisses en Ethiopie

La consultation traumatologique

Une salle d'attente remplie

Tous les jours entre 50 et 100 personnes se présentent à la consultation chirurgicale de l'hôpital de Jimma. Les raisons qui amènent les patients chez le médecin sont variées: fractures mal guéries après la chute d'un arbre, plaies infectées et purulentes après une morsure de serpent où d'hyène, blessures graves par des machettes ou des épieux, déformations handicapantes des membres ou des contractures des tissus mous suite à des brulûres limitant fortement la mobilité des patients.

Il s'agit souvent de cas complexes, ignorés ou mal soignés, ayant engendré des années de souffrance. Les patients s'adressent à l'hôpital dans l'espoir d'être soignés et de pouvoir retrouver leur rôle dans leur famille et la société.

Triage – mettre les priorités

Chaque jour le personnel médical doit mettre des priorités et déterminer le degré d'urgence du traitement de leurs patients. La capacité du bloc opératoire ainsi que le nombre de lits disponibles étant limités il n'est malheureusement pas possible d'offrir à tous les patients un traitement adéquat. Uniquement les cas les plus urgents peuvent être pris en charge. Devoir sélectionner des patients chaque jour est certainement une des obligations les plus difficiles de l'engagement humanitaire des chirurgiens suisses sur place.

Projet STAR

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.